Le taux d'intérêt en cas de retard de paiement dans les transactions commerciales reste fixé à 8%

Le taux d'intérêt en cas de retard de paiement dans les transactions commerciales reste fixé à 8%

Pour le deuxième semestre 2018, le taux d'intérêt légal applicable en cas de retard de paiement dans les transactions commerciales reste à 8%.

Pour les intérêts datant d’avant le 16 mars 2015, une distinction est faite entre les contrats conclus avant le 16 mars 2013 et les contrats conclus, renouvelés ou prorogés à partir de cette date. Cette distinction résulte de la loi modifiant la loi du 2 août 2002 augmentant le taux d'intérêt de référence. Ce n'est qu'à partir du 16 mars 2015 en effet, que les taux d'intérêts pour les contrats conclus avant le 16 mars 2013 et pour les contrats conclus, renouvelés ou prorogés à partir de cette même date sont égaux, en raison de la fin de la période de transition (art. 14, 2ème  paragraphe de la Loi du 2 août 2002).

Récapitulatif pour les contrats conclus, renouvelés ou prorogés à partir du 16 mars 2013:

2018/2:                                   8%

2018/1:                                   8%

2017/2:                                   8%

2017/1:                                  8%

2016/2:                                  8%

2016/1:                                  8,5%

2015/2:                                  8,5%

A partir du 16/03/2015:         8,5%

Jusqu'au 15/03/2015:            8,5%

2014/2:                                  8,5%

2014/1:                                  8,5%

2013/2:                                  8,5%

2013/1:                                  9%

Récapitulatif pour les contrats conclus, renouvelés ou prorogés avant le 16 mars 2013:

2018/2:                                   8%

2018/1:                                   8%

2017/2:                                   8%

2017/1:                                  8%

2016/2:                                  8%

2016/1:                                  8,5%

2015/2:                                  8,5%

A partir du 16/03/2015:         8,5%

Jusqu'au 15/03/2015:           7,5%

2014/2:                                  7,5%

2014/1:                                  7,5%

2013/2:                                  7,5%

2012/1 - 2013/1:                    8%

2011/2 :                                 8,5%

2009/2 - 2011/1 :                   8%

2009/1:                                  9,5%

2007/2 - 2008/2 :                  11,5%

2007/1:                                  11%

2006/2:                                  10%

2003/2 - 2006/1 :                    9,5%

2003/1:                                  10%

2002/2:                                  10,5%

(Communication du SPF Finance en application de l'art. 5, deuxième paragraphe, de la loi du 2 août 2002 concernant la lutte contre le retard de paiement dans les transactions commerciales, publiée dans le Moniteur Belge du 25 juillet 2018)

Pour de plus amples informations concernant ce sujet, veuillez contacter Pim van den Bos et Siegfried Busscher (auteurs).